AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Effy Stonem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 05/03/2015
▲ Messages : 69
MessageSujet: Effy Stonem    Lun 9 Mar - 13:59


   
   

   

   
   
Effy Stonem

   
- We all gonna survive -


   
Identité

   

Prénom(s) : Effy
Nom : Stonem
Date de naissance : écrire ici
Âge : 22
Nationalité : Américaine
Campement : écrire ici
Depuis le : écrire ici
Rôle dans le camp : écrire ici
Métier / Études : Survivre à ce monde de fou
Statut social : En couple avec Thomas
Orientation sexuelle : Hétéro
Groupe : The Subjects
Avatar : Kaya Scodelario
Crédit : écrire ici


   

   
Caractère

   

Effy est une personne très intelligente et surtout maligne. Mais elle à aussi un côté rebelle qui souvent créer de la discorde au sein du groupe. Elle n'aime pas spécialement l'autorité et surtout et ne supporte pas de savoir qu'elle à été un sujet d'étude sans le savoir. Elle est parfois colérique et Thomas est souvent le seul qui arrive à la tempérer. Elle n'a pas la langue dans sa poche et elle est d'une grande franchise, ce qui parfois créer de nombreux problèmes. Mais malgré ces quelques défauts elle est quand même une personne fidèle et qui jamais ne laisserais tomber ses amis.
   
Physique

   

Contrairement à ce qu'on pourrait penser elle n'est absolument pas superficielle. Au contraire son apparence elle s'en contre fou et d'autant plus dans ce monde de brute ou être sur que son rimmel à pas coulé est le dernier de ses soucis. Mais il n'empêche que la nature l'a bien doté, elle est grande, élancé, de long cheveux brun, des yeux d'un bleu hypnotisant qu'elle fait souvent ressortir avec du crayon bien noir. Côté style elle se fiche pas mal des vêtements qu'elle porte, en même temps en trouver est déjà assez dur alors si on commence à faire le difficile... Elle ne se sépare jamais de la veste en cuir que lui a offert Thomas avant que tout commence.

   

   
   
Derrière ton écran

   

Surnom : Panda
   • Âge : 23 soon
   • Comment avez vous connu le forum ? : J'ai été torturé, maltraité, menacé et trainé de force par Ambre et Daryl !
   • Comment trouves tu le forum ? : Bah il pète quoi !
   • Autre chose à dire ? :  
   • Code règlement : Validé par moi même


   
MADE BY .ANGELUS

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 05/03/2015
▲ Messages : 69
MessageSujet: Re: Effy Stonem    Lun 9 Mar - 14:00


   
   

   

   
   
Once upon a time

   
- Petite citation -


   

Je n'ai jamais rien connu d'autre à par « La Ville », je sais que ce n'est pas un nom très glorieux pour désigner l'endroit ou j'ai passer toute mon enfance mais je n'en ai jamais trouvé d'autre. Je ne sais pourquoi mais contrairement aux autres enfant que j'ai rencontrer, j'étais l'une des rares à avoir toujours vécu ici et non y avoir été emmenée. Non pas que cela me confère un statu particulier loin de là mais je sais que j'ai toujours été fasciné par les histoires des autres sur leurs vies d'avant. Et alors que d'autre faisait en sorte de s'adapter à ce nouvel environnement, pour moi il était le seul que j'ai jamais connu. Je crois que c'est pour ça que la destruction de « La Ville » m'a plus touché que les autres, c'était mon chez moi ! Et aujourd'hui il n'en reste que des cendre et des tas de gravas. Une bien triste chose.

Thomas m'a demandé un jour d'écrire mon histoire, pour laisser une trace de nous et de notre existence dans ce monde de fou. Et peut être qu'un jour quand on ne sera plus qu'un tas d'ossement éparpillé sur cette terre de misère, quand les hommes auront réussi à éradiquer ce virus ou qu'il seront tous mort et qu'un nouveau big bang créera une espèce, j'espère plus intelligente, ils tomberont sur ces quelques pages et ainsi essayeront de ne pas refaire les mêmes erreur. Je dois dire que c'est une pensée bien naïve pour un jeune femme qui à autant vécu que moi en si peu de temps.
Il veut que je raconte mon histoire alors allons y, prenez place et écouter le grand récit de la vie d'Effy Stonem.

Déjà pour commencer il faut être vraiment défoncé pour appeler quelqu'un Effy. Non pas que je n'aime pas mon nom, je trouve qu'il me colle bien à la peau, mais il fallait quand même l'inventer. Ensuite comme je l'ai dis un peu plus haut, je n'ai jamais rien connu à par « La Ville ». Je sais que j'aurais pu trouver un nom un peu plus glorieux pour désigner ce gigantesque campus comprenant des enfants et des ados mais vous avez quand vous commencer à apprendre à parler, vous n'avez pas encore beaucoup d'imagination. Alors quand en cours on nous à appris ce qu'est une ville, j'ai trouvé normal d'appeler cette endroit de la sorte. Aujourd'hui je crois que je serais plus tenté de l'appeler par son vrais nom, « La Prison » ou en encore « Le Labo ». Mais non !

Alors comme je le disais j'ai grandis là bas, depuis mon plus jeune age, je ne sais pas ce que sont des parents ni des frères et sœurs, mais je ne m'en suis jamais mal portée. Voilà donc j'ai grandis, j'ai reçu une éducation intellectuelle, un traitement contre une maladie dont je ne pourrais vous prononcer le nom et un entraînement pour me garder en forme. Et ceux depuis environs toujours. Car « La Ville » n'était rien d'autre qu'un campus géant avec des millions d'étudiants tel que moi. Mais certains vous marque à jamais. C'est de ces rencontre dont j'ai envie de vous parler et non d'un passé ridicule. Car je pense encore et toujours que ce sont nos amis et ceux qui touchent notre vie qui construisent notre passé. Ma première grande rencontre à été celle avec Ava. Bon ce n'est pas une rencontre à la série américaine mais juste deux filles placées dans la même chambre d'internat. Bien qu'on soit très différentes l'une de l'autre, au fil du temps une grande amitié s'est installer entre nous. Ce qui encore aujourd'hui me paraît étrange car on va dire que je ne suis pas très douée pour les relations humaines.

La deuxième grande rencontre de ma vie est probablement la plus importante à ce jour, celle avec Thomas. Comme un abruti il à penser pouvoir me calmer face à des brutes, il s'est retrouvé rapidement la tête contre le sol et on à finit à cinq dans le bureau du directeur pour un comportement incorrect. Pensant que ce bref moment allait en rester là, je fus très surprise de le retrouver le soir même devant ma chambre à m'attendre. Il me proposa alors un rendez vous. J'avais envie de lui dire non, de l'envoyer promener et de l'obliger à m'oublier mais devant ses petits yeux pleins d'espoir, je n'en ai pas eu le courage et j'ai accepté. C'est assez sadique en soi de donner de faux espoirs à quelqu'un mais il m'avais vraiment fait pitié ce jour là. Et de fil en aiguille notre histoire à continuée. Je ne lui ai pas caché qu'au départ j'étais sortie avec lui par pitié, il n'avait même pas eu l'air de mal le prendre. Et tant mieux car aujourd'hui je ne sais pas si je pourrais continuer d'avancer sans lui. Il est comme une partie de moi, une partie de mon âme.
Puis j'ai rencontré Newt, le colocataire de Thomas, ce clown maigrichon mais très déterminé. Malgré ses airs d'imbécile profond, il est bien plus intelligent qu'il ne le laisse paraître et parfois des choses censées sortent de sa bouche. Mais au fond Newt est une personne très attachante avec un grand cœur qu'il porte sur sa main.
J'ai bien sur rencontré d'autres personnes, mais aucune aussi importante que les trois que je viens de citer. Alors que j'étais plutôt ermite et que souvent mon caractère et ma franchise ne semblait pas plaire aux autres, eux m'ont accepté tel que je suis et jamais ne m'ont demandé de changer.

Enfin cette adolescence ne pouvait forcément pas ce passer parfaitement. Sinon je ne serais pas là, devant un feu de camp regroupant les quelques survivant de la ville, à écrire mon histoire sur un cahier trouvé dans un supermarché. Car un jour alors que j'allais à ma visite médicale en compagnie de Thomas, une grande foule semblait essayer de fuir quelque chose. Instinctivement Thomas attrapa ma main et m’entraîna dans ce flot humain. On entendait au loin des coups de feu et des explosions. Alors que l'on courait, ma main glissa de celle de Thomas et avant de pouvoir me raccrocher à lui, j'étais entraîné dans une autre direction. Soudain je reçu un coup violent dans le dos et je tombais à terre inconsciente.

Je ne peux vous dire combien de temps je restais dans ce brouillard mais je repris conscience à l'arrière d'un van qui semblait rouler à une vitesse folle. Des yeux je cherchais Thomas mais ne le voyais pas, il y avait d'autre enfants que j'avais déjà croisé dans la ville, ils semblaient abattu, comme si on venait de leur annoncer la fin du monde. En y repensant, je n'en était pas très loin. Une jeune femme passa une gourde remplie d'eau sur mes lèvres, je la repoussais et en me débattant essayais de sortir de cette voiture. Mais la jeune femme rousse ne me laissa pas faire, malgré son corps frêle elle était bien plus forte qu'il n'y paraissait. Elle me maintenait en place sans la moindre difficulté. Comprenant que me débattre ne me servirais à rien à par me fatiguer inutilement, je me calmais mais commençais déjà à chercher un plan pour m'enfuir et retrouver Thomas.

Et puis on m'expliqua toute l'histoire, les raisons de ma présences, celle de mon existence et celle de l'attaque. La jeune m'appris qu'elle s'appelait Alice et avait travailler pour l'organisation qui nous avait maintenu prisonniers dans cette ville artificielle. Alors qu'elle continuait son histoire je sentais monter en moi une rage folle. Un cobaye, je n'avais été qu'un simple cobaye et pire que tout, Thomas aussi. Nous n'étions que des pions dans les mains d'hommes sans aucun scrupules. Nous avions été infectés par ce virus qui transformait les morts en zombies. Alors que la voiture s'arrêtait enfin, je me jetais dehors et vomi le peu que j'avais dans l'estomac. Je n'en revenais pas de n'être rien d'autre qu'un sujet de laboratoire. Et alors je projetais ma colère contre la seule personne qui semblait avoir été franche avec moi. Mais il me fallait un coupable, quelqu'un sur qui passer mes nerfs et elle semblait le comprendre puisqu'elle me laissa lui hurler dessus sans rien dire. Un fois mes nerfs un peu calmé, j'osais lui demander ou nous étions.

Avant qu'elle en puisse me répondre, j'entendis un voix si familière m'appeler. Thomas, il était en vie et s'en était sorti. Sans écouter ce que Alice me répondait, je courais vers lui, au bord des larmes. Je n'aurais pas supporté de le perdre. Alors qu'il m'enlaçait, je fondais en larme contre son torse.
Il n'y avait que très peu d'entre nous qui avait survécu à l'attaque du Convoy. Nous sommes resté un long moment avec eux avant de décider de prendre notre propre chemin. Et de plus je voyais très bien que certains d'entre eux ne semblait pas apprécier notre présence. Alors tout autant ne pas s'imposer. Je n'ai pas revu Alice depuis ce jour là. Ni beaucoup d'entre eux. De temps en temps Carlos nous appelait sur un téléphone qu'il nous avait donné le jour de notre départ. Nous avons donc dû apprendre à nous débrouiller dans un monde post apocalyptique en ruine et essayons encore de survivre.


   
MADE BY .ANGELUS

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Effy Stonem    Lun 16 Mar - 16:37

Allez allez allez !!!! On se dépêche à finir sa présentation pour pouvoir ouvrir le forum :)
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 24/03/2015
▲ Messages : 130
MessageSujet: Re: Effy Stonem    Lun 20 Avr - 19:30

Ma Effyyyyyyyyyy !!! :coeur:

Ton histoire est tellement parfaite !! :D

_________________
Thomas Carter
Learn from yesterday ○ Live for today ○ Hope for tomorrow ○ (c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 05/03/2015
▲ Messages : 69
MessageSujet: Re: Effy Stonem    Lun 20 Avr - 19:34

Parfaite comme moi ^^

_________________
Effy Stonem
I tear my heart open, I sew myself shut My weakness is that I care too much And my scars remind me that the past is real I tear my heart open just to feel ∞ Papa Roach - Scars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Effy Stonem    

Revenir en haut Aller en bas
 

Effy Stonem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation Effy Stonem [Validée]
» Présentation de Effy Stonem
» Effy(Serp)
» (F) Effy Stonem - Kaya Scodelario (The Subjects)
» Présentation d'Elizabeth Stonem [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walking Dead Corporation :: Get Ready :: Les survivants :: Ils ont survécu-