AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 11/08/2015
▲ Messages : 7
MessageSujet: Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old    Ven 4 Nov - 20:51






A. Nell Edelweiss


- J'ai déjà galérer à trouver un titre pour le sujet et faut une citation en plus ? -


Identité


Prénom(s) : Azalée Nell
Nom : Edelweiss
Date de naissance : JOYEUX NOEL
Âge : 24 ans
Nationalité : Américaine/Écossaise (Juste pour faire chier avec un peu de Gaélique !)
Campement : Un arbre
Depuis le : Y avait pas de calendrier sur mon arbre mais c'était après qu'un taré et une blondasse me secoue comme un prunier là haut alors qu'ils étaient en train de copuler.
Stock : Un katana pour trancher des petites têtes, une guitare (parce que y en a bien qui se battent avec un violon) et l'essentiel : un rouleau d'adhésif (gris de préférence !).
Rôle dans le camp : A part moi y a juste quelques écureuils et ils partagent rarement leurs noisettes, et pis sait-on jamais peut toujours avoir des n'écureuils zombis.
Métier / Études : Ancienne étudiante en langue, mais y avait pas l'option grognement, normalement l'avenir c'était le chinois !
Statut social : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuelle (On sait jamais ?)
Groupe : Subject (Parce que c'est les meilleurs !)
Avatar : Alycia SUBLIIIME Debnam-Carey
Crédit : Tumblr




Caractère


Nell est ce genre de fille qui n'a pas vraiment peur de grand chose, ce qui paraît évident lorsque l'on prend connaissance de son passé, et puis dans un monde comme celui d'aujourd'hui, il vaut mieux éviter de flipper à la moindre occasion. Bref, on ne peut jamais lui reprocher son courage. Ce qui n'est pas le cas de sa curiosité, qui devient rapidement un fléau dans son cas, qui l'est au point d'être une véritable fouine ambulante, allant jusqu'à tendre l'oreille à la moindre occasion. Ce n'est pas vraiment un vice, elle déteste simplement ne pas savoir, elle aime se sentir informée de tout et a horreur des secrets, imaginez sa réaction quand elle a appris qu'elle était un cobaye d'Umbrella Corporation. Enfin ce n'est pas comme si on pouvait lui faire un anniversaire surprise au jour d'aujourd'hui. Le fait qu'elle soit aussi têtue et bornée ne facilite en rien la tâche, la poussant à insister sans jamais lâcher l'affaire, elle ne cédera que lorsqu'elle aura finalement obtenue ce qu'elle voulait. Mais si elle est beaucoup trop curieuse et se retrouve au courant de plus de choses qu'elle ne devrait savoir, elle n'en reste pas moins une personne de confiance. Ce serait mal la connaître que de la suspecter à hurler sur tous les toits ses découvertes et puis il est plutôt déconseillé d'hurler avec tous ces zombies qui traînent. En bref c'est plus fort qu'elle, elle a juste la fâcheuse tendance à vouloir s'occuper des problèmes des autres, certainement pour mieux oublier les siens, mais aussi parce qu'elle fait preuve de beaucoup d'optimisme, adorant redonner le sourire à ceux qui l'entoure. Elle est douée pour ce qu'il s'agit de faire l'andouille pour faire rire les autres, et son rire est assez contagieux d'ailleurs, alors autant en profiter non ? On pourrait donc la qualifier de drôle, elle aime rire et ne passerait son temps qu'à ça si elle le pouvait. Le sarcasme comme l'ironie restent ses deux outils favoris en matière de rhétorique et ce, peu importe la situation, ne faisant pas toujours rire son entourage et lui apportant même, quelques soucis supplémentaires parfois, mais elle ne s'en soucis guère, c'est sa seule défense dans ce monde de dingue. Elle fait preuve d'une grande loyauté envers ses amis qu'elle préfère compter sur les doigts d'une seule main, loyale et même protectrice, mais il ne fait pas toujours bon de faire confiance aux autres ou de s'entourer de trop de monde. C'est peut être pour cela qu'elle est partie seule de son coté. Elle ne se confie que rarement, sûrement par honte de ce tout ce qu'elle a subi par le passé. Elle ne parlera d'elle qu'à quelques personnes qui lui sont très proches et encore, elle redoute parfois de trop les inquiéter.

Physique


Puisque un panda m'a interdit de changer la catégorie en anecdotes, je vais devoir parler du physique... Mais sérieux, y a un avatar pour ça, et tout un tas de gif sur ma fiche, alors franchement faut vraiment se briser les ovaires à le faire ? Donc bon, en quelques lignes c'était demandé, non ? Alors, alors, un mètre soixante cinq pour... On demande pas le poids à une dame voyons ! Sinon bah ouvrez vos petits yeux et... ADMIREZ !
Bref, au diable le Panda, elle ira cajoler son chaton sans couilles (Joker ou Satan pour les intimes...), pas celui avec (Thomas), qui samedi 14h risque de se retrouver sans, parce que sinon je passerais pour une schizo au stade bien plus supérieur que je le suis déjà... On s'égare. Je disais donc mes anecdotes...
Alors pour commencer bien comme il faut, il faut savoir que Nell n'a pas eu une enfance très heureuse, mais elle a au moins eu la chance d'être une fille. Du moins c'était une chance de l'être le jour où elle s'est retrouvée à l'hôpital lorsqu'elle s'est pris l'un de ces jouets sur ressort qu'il y avait dans la cour de récré de maternelle dans l'entrejambe. Enfin croyez la, elle a eu mal quand même, mais au moins elle a été dispensée d'école. Mais elle a grandi et a fini par oublier ce petit incident, mais au moins ça l'avait déjà habitué à n'avoir honte de rien. Tellement qu'elle peut parfaitement se mettre à danser et chanter le plus naturellement du monde au beau milieu de la rue, avec ses écouteurs dans les oreilles, parfois il lui arrive de partager sa musique. En parlant de musique, elle adore faire joujou avec sa guitare, acoustique bien entendu, le rock ce n'était pas ce qui branchait le plus ses parents, sinon elle aurait déjà eu sa batterie électronique qu'elle avait demandé pour Noël dans sa petite enfance, à la place elle avait dût se contenter d'un petit piano pour enfant, qui a fini par prendre la poussière dans un placard. Bah oui, parce qu'un piano ça "boum boum pam" pas. Que dire d'autre ? C'est une fille très intelligente. On s'en fou ? Pas faux. Mais j'aurais bien pu dire que c'était une idiote, d'ailleurs disons le, il lui arrive parfois d'être très très conne. Une abrutie de première catégorie avec un QI de 170. Quoi de plus normal ? Autrement elle a passer un moment en face de son miroir, à ses dix huit ans, oui oui oui, pour apprendre à loucher, le traumatisme du "s'il y a un coup de vent tu resteras bloquée comme ça toute ta vie" passé. Il reste encore des choses à dire certainement, mais je vous laisse les découvrir par ci par là dans l'histoire, quand j'aurais le courage de l'écrire, un jour peut être.




Derrière ton écran


Surnom : Petiot, Smol Bean, Koko
Âge : 22 yo
Comment avez vous connu le forum ? : En tapant du pied parce que je voulais faire joujou avec Alycia o/
Comment trouves tu le forum ? : Il est parfait parce qu'il a été fait par mon Spooky d'amour :3
Autre chose à dire ? : Nope nope nope nope. NELL EST DE RETOUR BANDE DE PETITES CREVETTES !
Code règlement : Validé par Thomas


MADE BY .ANGELUS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 11/08/2015
▲ Messages : 7
MessageSujet: Re: Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old    Ven 4 Nov - 20:53






Once upon a time


- Faîtes qu'elle ne soit pas rousse... -



Bon alors honnêtement, écrire les naissances ça m'a toujours fait chier. Donc je serais bien tentée de faire genre elle née à vingt ans et partir dans mon blabla. Mais bon, une certaine fiche m'a redonné goût aux naissances dans les histoires, alors je vais tenter de faire quelque chose de propre, enfin propre. Aussi propre que peut être un accouchement bien entendu. Mais celui de la mère de Nell n'était pas franchement le plus fun à raconter, enfin bref, je suis bien obligée de trouver un commencement à cette fichue histoire alors commençons donc par là. Déjà il faut préciser que la mère de Nell ne savait même pas au départ qu'elle accoucherait ce jour là. Prise de violentes contractions, elle pensait que ce n'était qu'une mauvaise gastro puisqu'elle était déjà coincée sur le trône dans son placard d'Harry Potter depuis deux jours. La perte des eaux, le père qui n'est pas là et qu'on harcèle sur son portable mais qui, bien évidemment, n'était pas foutu de décrocher, enfin vous l'aurez compris, digne d'une ouverture de film français. Oui oui français, maintenant partons sur quelques chose d'un peu plus américain. La Chevrolet du Daddy qui fait crisser ses pneus devant l'entrée de la maison, le Daddy qui en descend en trombe pour s'engouffrer dans la demeure et d'en sortir avec une Mummy dans ses bras, portée comme une princesse qui, soit dit en passant, lui martyrisait les tympans à force d'hurler comme une aliénée. Mummy étalée sur la banquette arrière, Daddy derrière le volant avec le pied enfoncé sur l'accélérateur tout en priant pour que son adorable épouse -oui j'aime l'ironie- ne lui pourrisse pas sa banquette. Arrivée à l'hôpital, pas Charles Perrens pour le coup puisqu'il n'existe pas en Ecosse... Je vous avais pas dit que c'était en Ecosse ? Bah maintenant vous savez. Passons le marathon à travers les couloirs de l'hôpital et allons à l'essentiel, le père qui se ventile avec les brochures sur l'appareil génital de la femme, la mère qui continue de s’égosiller avec les pieds dans les étriers, tellement qu'on ne sait pas comment elle a fait pour ne pas être aphone depuis le temps, le gynécologue qui essaye de détendre l'atmosphère avec des blagues à en faire pâlir de jalousie les emballages de carambar, et l'infirmière qui s'extasie devant l'utérus de la future maman.
« Oh ! Je peux voir la tête ! » S'exclama la petite infirmière en se penchant un peu plus vers l’entrejambe de la futur maman, au point de se demander si elle ne voulais pas visiter les profondeurs de l'anatomie de sa patiente.
« OH MON DIEU ! » Hurla la maman entre deux contractions. « Dîtes moi qu'il est pas roux !! » L'infirmière dévisagea la mère avec des yeux écarquillés de surprise, avant de reporter son attention sur le bébé. « Beuh non il est chauve… » Lâcha-t-elle avant de se précipiter vers le futur papa qui tombait à la renverse à cette annonce. Oui Nell était née sans un poil sur le caillou, très féminin, n'est ce pas ? A tel point que, sur le faire part de naissance, Mummy, dans un excès de folie, avait dessiné frénétiquement des cheveux sur le crâne de sa fille.


Les joies de l'enfance passèrent vite, la propreté vint avant le reste, à croire que Nell était plutôt compatissante avec ses parents et voulait leur éviter de trop répéter la corvée des couches sales, ou simplement parce qu'elle ne supportait pas se trimbaler avec les fessiers humides... Allez savoir. Quoi qu'il en soit, il était bien plus pratique de tenir sur ses deux jambes pour pouvoir atteindre le pot plus vite. Elle apprit donc à marcher rapidement après. Enfin marcher c'était un bien grand mot, cette petite courrait plus qu'elle ne marchait. Mais alors pour ce qu''il s'agissait de s'exprimer il avait fallut attendre, et attendre encore et encore. Bloquée dans un profond mutisme jusqu'à ses sept ans, les seuls mots qu'elle finit par lâcher à sa mère, choqua cette dernière au point que Nell fut forcée de plier bagage dès le lendemain, lâchée dans une ville qu'elle ne connaissait qu'à peine, puisque la petite famille avait déménagé quelques années après la naissance du bambin : Atlanta. Mais revenons en à l'origine de ce mutisme dérangeant pour tout le monde excepter une personne. Son père. Celui qui passait le seuil de sa chambre après l'école alors que Mummy travaillait encore, celui qui se glissait sous les draps du lit de sa fille après l'avoir entraîné avec lui. Celui qui parcourait son corps de ses mains rugueuses et qui s'adonnait à de multiples autres choses comme si cette enfant lui appartenait de droit. Et c'était vrai pour lui. Il l'avait faite, elle lui appartenait et même s'il s'en servait comme d'un vulgaire objet, peu lui importait, le plaisir était trop grand. C'est ainsi donc que Nell plia bagages, parce qu'elle avait fini par l'ouvrir. Pourquoi était ce elle que sa mère balançait dehors ? Parce que dans son cerveau de pauvre femme rongée par son égocentrisme et sa sociopathie récurrente, elle pensait que sa fille, la chair de son sang, lui volerait son mari. La gamine se retrouva donc à vivre sous les ponts, à errer dans les rues jusqu'à ce qu'elle tombe deux jours plus tard sous la protection d'un groupe de zonards. Elle resta longtemps en leur compagnie, apprenant à divertir pour mieux voler et subtiliser, se débrouiller d'elle même et toutes les astuces pour vivre décemment tout en dépensant le minimum d'argent. Elle appris également à se défendre, parce qu'une gosse des rues n'attirait que trop les regards, c'était une cible parfaite. Mais heureusement elle avait eu la chance de bien tomber, la bande de zonards qui l'avait recueilli s'était attaché à elle et assurait une bonne partie de sa protection. Son insouciance enfantine déclenchait les rires de tous ceux qui l'entourait et leur embaumait le cœur. Elle vécut une année en leur compagnie, ce n'est bien sûr pas elle qui avait choisit de les quitter, ni eux non plus d'ailleurs, non, elle s'était simplement faite emporter par ces messieurs tout de blanc vêtus. La Umbrella Corporation.


Nell ne pouvait dire si elle était bien tombée ou non, elle avait un toit, mieux un lit et une douche où l'eau était brûlante à souhait. C'est d'ailleurs la première chose qu'elle fit, prendre une douche. Elle resta sous l'eau chaude pendant un moment, la laissant recouvrir chaque millimètre de sa peau. Lorsqu'elle sortit enfin de la douche, ses anciennes affaires avaient disparues, laissant place à des vêtements blancs et unis. Et elle ne manqua pas d’en soupirer, elle qui avait toujours adoré porter des vêtements colorés. Mais elle n'avait pas de quoi se plaindre, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas enfilé de vêtements d'une propreté impeccable, et qui sentaient même encore la lessive. Ce qui sentait encore meilleur, et qui attira bien vite Nell hors de la salle de bain, fut l'odeur de la nourriture.
La suite est en cours ~


MADE BY .ANGELUS




_________________

You know that the past is never dead
Nell ⊹ And even if we're scared, we believe, we take the risk. (c) Anaelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


▲ Date d'inscription : 13/10/2016
▲ Messages : 20
MessageSujet: Re: Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old    Sam 5 Nov - 11:42

Re Bienvenue
(Oh ce vava )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 02/03/2015
▲ Messages : 317
MessageSujet: Re: Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old    Sam 5 Nov - 12:22

On va enfin pouvoir avoir la fin de l'histoire ;3

_________________
Daryl Dixon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 11/08/2015
▲ Messages : 7
MessageSujet: Re: Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old    Lun 7 Nov - 20:02

Merci Mary !!

Ouiiii je vais enfin pouvoir la finir.

_________________

You know that the past is never dead
Nell ⊹ And even if we're scared, we believe, we take the risk. (c) Anaelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old    

Revenir en haut Aller en bas
 

Nell / we might be exactly like we were before we realized we were sad of getting old

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nell/Femelle/Nourrice
» Nell Cyan Simonns - terminé
» Les espadas
» Chat-Nell, le chat Tailleur ! [Validé]
» NELL BURKE (28/08 - 10/09)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walking Dead Corporation :: Get Ready :: Les survivants-