AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Lun 10 Aoû - 18:33






Miguel Coleman


- Ce n'est pas la mort qui est mauvaise mais la tâche non accomplie -


Identité


Prénom(s) : Miguel Juarez Cinqua
Nom : Tiago
Date de naissance : 25 Octobre
Âge : 27 ans
Nationalité : Americano Mexicaine
Campement : nomade
Depuis le : que je sais marcher
Stock : un nunchaku, un hamac et un paquet de marshmallow et un beretta
Rôle dans le camp : je suis mon propre chef :D
Métier / Études : Ex-commando américain
Statut social : Veuf
Orientation sexuelle : Bisexuel (Faut se satisfaire de ce qu'on a sous la main)
Groupe : Loners
Avatar : Tyler Hoechlin
Crédit : merci google !




Caractère


A priori mon caractère ne convenait pas. Certainement irréaliste, après tout je ne suis pas très objectif. Donc me voilà (après m'être caché durant de long moment pour braver la tempête) de retour pour céder aux demandes qui m'ont été faites. Non je n'ai pas de groupies, c'est dommage j'ai toujours été un tombeur. Je mettrais le tout sur mes origines mexicaines donc un peu latin, donc un peu lover *part se pendre avec son hamac* Comment ça vous n'aviez pas compris que j'étais mexicain ? Rien qu'à voir mon nom, vous vous doutez que je ne suis pas allemand ! Quoi qu'il est tout aussi imprononçable ! Je ne suis pas du matin ou plutôt devrais-je dire n'était pas. Je n'ai plus trop le choix maintenant, l'immobilité me rendant vulnérable. D'autant plus que ce n'est pas un sentiment que j'apprécie forcément, préférant cacher mes faiblesses derrière cette image de gros dur que j'entretiens depuis longtemps.

Je pourrais également vous dire que je suis serviable, poli, présentable, charmant mais cela voudrait dire que je me présente à un rendez-vous galant tentant de plaire aux beaux-parents. Ne rêvez pas, cela n'arrivera jamais, je suis un solitaire dans l'âme, je ne dis s'il te plaît qu'en insultant les gens et je ne remercie personne si ce n'est moi même ! Je ne connais pas la demi-mesure, mot trop compliqué pour mon petit vocabulaire ! Ex militaire, j'ai gardé de mes années de service ce côté balourd que je traîne depuis ma naissance. Non pas sous le sens maladroit mais plutôt sous la forme " Vas y Ueluel, y'a du zombie à décapiter cours droit devant !" Bref je vais pas vous faire un dessin, je sais pas dessiner ! Je sais écrire, lire et je connais même la langue des signes ! Quoi tout le monde sait dire "Je t'emmerde" (Ne surtout pas oublier le s'il te plaît, règle numéro 1 de survie) avec ses mains ! Non ce n'est pas le troisième doigt aussi appelé le doigt du milieu plus connu sous le nom de majeur qui sert de signe !

Revenons à l'essentiel ! Comment ça c'est n'importe quoi ? Vous m'avez demandé de décrire mon caractère, c'est pas ma faute si je suis bavard ! Parler beaucoup pour ne rien dire ! Mon père me répétait souvent : " La culture c'est comme la confiture, moins t'en as plus tu l'étales" ! Sinon, je ne vois plus quoi dire d'autres... Oui j'ai rajouté des lignes pour rien et alors !! Il faut se satisfaire du nécessaire !!!!

Physique


Savez vous pourquoi Gilbert Montagné tutoie tout le monde ? Simplement car il ne vous voit pas ! Bref c'est pour cela qu'une photo ne conviendrait pas et que je me retrouve une fois de plus à devoir écrire ces foutues lignes qui pourraient se transformer bien rapidement en une sorte d'égocentrisme aiguë. Comment ça, cela ne sert toujours à rien ? Vous voulez que je le fasse en braille ? :..::..:.:::.:::...:.:.

Du haut de mon mètre quatre vingt trois je me contente d'ébouriffer ma crinière dans le but de dépasser le quatre vingt cinq. Non si il y a bien une partie de mon corps que vous aurez peu de chance de pouvoir toucher, c'est bien mes cheveux ! J'y prête beaucoup trop attention même si dans les conditions actuelles je me passe de cire laque et toute autre accessoire inutile ! Comme le rasoir par exemple. Vous comprendrez donc ma barbe qui n'est plus au stade de naissante mais bien à celui de "je suis en place je bouge plus". J'ai eu la chance d'hériter des yeux clairs de ma mère (et heureusement que je n'ai pas eu ses mono-sourcils) et du sourire extra-large de mon père (et ce n'est pas la seule chose qui est extra-large... Mes mains aussi !).

Je peux aussi les remercier de m'avoir donné l'envie de faire du sport juste pour me sentir mieux et plus détendu ! Non je ne suis pas le type au gros bras sans rien la haut ! Tout dépend ce que vous considérez pour être haut ou pas... Je me contente également de marcel troué taché pour me balader par monts et par vaux ! Même sous la pluie ! Autrement dit, je me fous de l'image que je renvoie ! Un dernier petit mot, pour le monsieur la bas qui me voit pas : Vous avez de l'herbe entre les dents ! Bien à vous !




Derrière ton écran


Surnom : P.. Cherchez la suite !
Âge : On me dit souvent que je fait pas mon âge, je suis plutôt jeun's dans ma tête.
Comment avez vous connu le forum ? : En mangeant des gâteaux mexicains tout en me baladant par ci par là sur la toile, celle d'internet par ma tente de camping.
Comment trouves tu le forum ? : J'aime pas les haricots, j'aime que les flageolets. Ah, vous parliez du forum ?
Autre chose à dire ? : Minute, il a dit la gare centrale ou le pet de ma tante Chantal ? Parce que la deuxième option je sais pas trop comment on pourrait y aller...
Code règlement : Code OK by Thomas !


MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Lun 10 Aoû - 18:33






Once upon a time


- Will our world come tumbling down? Will they find our hiding place ?-



C'était peut être la nuit la plus chaude que la région de Chihuahua connaissait depuis quelques années. Et c'est ce jour là que choisit Maria pour mettre bas comme lui avait gentiment dit son mari. Cet enfant, ils ne le désiraient pas, c'était une erreur. Mais rien ne leur autorisait l'avortement en 1985. Et ils auraient donc à charge un mioche, qui allait les foutre sur la paille, leur poser des tas de questions inutiles, et à qui ils devront apprendre un tas de choses... C'est ce que leur avait prédit la voyante qu'Esteban avait décidé de rencontrer lorsque sa femme se mit à vomir toutes ses tripes. Remettons les choses dans leur contexte. Esteban et Maria vivaient dans une ancienne grange que le pauvre homme avait tenté de retaper du mieux qu'il le pouvait. Sa femme, infirme, ne travaillait pas et ne faisait même pas la cuisine. Et avec le petit salaire que gagnait ce futur père, il devrait assumer une troisième bouche. Les cris de Maria transpercèrent le silence qui s'était installé depuis bien trop de temps. Esteban comptait les secondes pendant que Maria hurlait au nom du doux Dieu qu'elle pensait apprécier de la protéger. Une petite tête noire vint pointer le bout de son nez. Dix petits doigts battaient l'air jusqu'à ce qu'ils se referment en poings, s'agitant aux cris intempestifs du petit garçon. Esteban essuya rapidement la légère larme qui commençait à écouler, ne voulant se laisser aller à un trop plein d'émotions. Il avait sa réputation de dur à cuire à entretenir. Le boucher sortit le corps du bébé, coupant le cordon tout en le déposant sur le corps de la mère. Maria ne voulait pas le regarder, se contentant simplement d'haleter le prénom qu'elle désirait donner à son fils : Miguel. Esteban ne s'empêcha pas de ronchonner, voulant appeler son fils Juárez en hommage à Bénito Juarez, ancien président du Mexique. Le couple partit une fois de plus dans une énième dispute, et décidèrent de faire des efforts chacun de leur côté. Une requête acceptée pour l'un entraînait une demande de l'autre. Son troisième prénom fût donc Cinqua en rapport avec l'endroit qu'ils désiraient visiter le plus, leur rêve, leur paradis : Cinqua Terra. Fort heureusement, Maria s'endormit sous la fatigue de son accouchement sinon le pauvre petit se serait certainement retrouvé avec un tas de prénom les plus insolites les uns que les autres...

La lettre s'arrêtait là, le papier étant brûlé de part et d'autres. C'est le seul souvenir que j'avais pu garder de mon grand père. Puis cela m'évite également de vous parler de ma naissance que je ne connais que d'un point de vue subconscient. Autrement dit rien du tout... Cela n'empêche que je n'échapperais certainement pas à vous raconter la suite de ma vie. Je vous passe mes premiers pas, mes premiers petits pipis par terre, et de mes premiers mots. Quoi que non ! Le premier mot que je réussis à prononcer fût camembert, ne me demandez pas pourquoi, mon père s'offrait régulièrement ce petit plaisir. Je n'allais pas à l'école, ma grand mère se chargeant de mon éducation. Elle me parlait régulièrement de cette terre d'exil qu'elle voulait atteindre: les Etats-Unis d'Amérique. Ce rêve de vie parfaite que vendait tous les journaux. Étant d'un naturel curieux, j'assouvissais ma soif de connaissances au côté de mon modèle, celle sans qui je ne serais certainement pas ce que je suis. Mes parents répondant aux abonnés absents dans ma vie, je comblais ce manque comme je pouvais. En grandissant je me mis au sport, notamment à différents sports de combats. C'était inévitable pour me permettre de survivre au milieu des bidonvilles, entre dealers et mafieux. Cependant cette sensation d'insécurité ne faisait que de s'amplifier. Et l'heure fatidique arriva bien plus vite que je ne pouvais l'imaginer. Nous avions préparé avec mes grands parents notre immigration vers les États-Unis, décidant de franchir la frontière au niveau du Texas. Je vous laisse imaginer les longues heures de routes, cachés dans le coffre d'un fourgon, sans eau ni nourriture. Le périple ne nous laissa pas indemne, ma grand-mère décédant à peine le pied posé sur sa terre de prédilection. Signe du destin ou pas,  je ne me suis toujours pas remis de ce deuil, me renfermant sur moi même. C'était comme perdre un bout de soi. Je parcourais ce vaste pays, sac sur le dos, avec pour seul souvenir un nunchaku accroché à ma ceinture. Fort heureusement, certains américains n'étaient pas contre la présence de mexicains sur leur terre. Je trouvais refuge dans une famille d'un ancien militaire, améliorant ma passion pour le combat et l'ordre. Psychorigide ? Non je ne l'étais pas. J'avais simplement eu une éducation autoritaire, subissant les coups de mon grand père à chaque faux pas. J'obtenus ma nationalité américaine je ne sais par quel miracle ou quel piston, mais je ne risquais plus rien à vivre ici. J'entreprenais pour la première fois de ma vie des études dans un établissement public, côtoyant d'autres personnes que mon entourage. Je me découvris donc un côté solitaire et timide que les filles réussirent rapidement à m'ôter, me rendant sensuel, tombeur et dragueur à l'âge de dix-huit ans. D'un côté je paraissais plus mature, j'entretenais une image de badboy ou gros dur qui en faisait craquer plus d'une. Je restais un élève discret non sans avoir de bons résultats. C'est comme cela que j'obtins mon diplôme haut la main. Et la suite de ma vie était déjà toute tracée dans mon esprit. Je souhaitais rejoindre les forces de l'ordre américaine les plus réputées : l'United States Marines Corps.

J'en avais bavé certes, me rendant compte que du haut de mon mètre quatre vingt-trois, je n'étais pas le plus grand, pas le plus fort ni le plus rapide. Je dus apprendre au fil du temps à me fier à mon instinct, travailler sur mes intuitions, et jouer de ma malice. Je me devais de devenir plus dur au mal, à la pression et oublier cette peur du danger. Mes années de formations se terminèrent, et la remise du béret ne tarda pas à venir. Mon souhait de devenir officier se réalisa et je partis sur Quantico pour poursuivre ma formation au vue de mes résultats. L'heure des premières affectations tomba, et je me vis quitter cette terre d'accueil pour m'envoler en direction des zones de conflits. Je ne m'attendais pas à voir autant d'horreur et pourtant la Seconde guerre du Golfe comme elle fût surnommée m'offrit mon lots de sangs. Je demandais donc mon rapatriement aux États-Unis, ne pouvant certainement pas supporter de nouvelles pertes d'équipiers. Je fis donc parti des premières troupes rappelées au pays en 2009. Et qu'elle avait changé notre terre. J'appris à mon retour le lancement du projet de l'Umbrella Corporation, étant même chargé de surveiller, de temps en temps l'évolution des projets secrètement. Sans grand succès bien entendu. Du haut de mes vingt-quatre ans, je décidais de me construire une vie privée plus étoffée que celle que j'avais pu avoir depuis ma naissance. Je rencontrais au détour d'une avenue une charmante jeune femme qui au fil des minutes, des heures puis des années, devint ma femme. Je vivais pour la première fois mes années de bonheur et de plénitude. Mais tout avait une fin bien entendu. L'officialisation de l'épidémie qui nous touchait depuis quelques temps fût effectuée. Je décidais de quitter l'US Marins Corps, ne souhaitant pas abandonner ma femme dans ces conditions là. Et pourtant je ne pus rien faire lorsqu'elle fût tuée d'une balle perdue dans la rue, se transformant par la même occasion en zombie qui contaminait le pays. Sentant que tout était en train de basculer, je rassemblais le peu d'affaire dont je disposais dans un sac, embarquant marshmallow, hamac et nunchaku. Je décidais également de prendre le Beretta sans lequel je ne sortais jamais.

Mes années d'errance démarrèrent ici, dormant sur un hamac qu'il neige, vente, pleuve ou qu'une canicule frappe le pays. J'ai certainement perdu la notion du temps et de l'amabilité mais je n'ai qu'un mot dans la tête : Survie. J'ai donc choisi de rester seul, ne voulant pas m'enticher d'une seconde vie à surveiller. Car oui, je suis certainement devenu égoïste. Mais après tout qui ne le serait pas dans ces conditions ?


MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 02/03/2015
▲ Messages : 317
MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Lun 10 Aoû - 19:21

MIGUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEL !!!!!!!!!!!!!

*feux d'artifices au-dessus de ta tête, pétales et autres confettis à gogo*

JE VEUX LIRE TA FICHE ALORS TAYO !!!!
Hésite pas si t'as une question ;3

_________________
Daryl Dixon

Story - Links - RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Lun 10 Aoû - 21:10

Bienvenue sur le forum, bonne chance pour ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Mar 11 Aoû - 16:10

Coucou et bienvenue,

Au vu de ton métier sur ta fiche, un lien va s'imposer entre nous deux, en plus j'adore ton vava :)

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, nous sommes là pour ça et surtout nous sommes très impatient de lire ta petite fichette.
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 05/03/2015
▲ Messages : 69
MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Mar 11 Aoû - 17:10

PEPEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEREUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH !!!!

Tu sais que je te samossa de tout mon petit coeur de pandichou !!!

_________________
Effy Stonem
I tear my heart open, I sew myself shut My weakness is that I care too much And my scars remind me that the past is real I tear my heart open just to feel ∞ Papa Roach - Scars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 24/03/2015
▲ Messages : 130
MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Mar 11 Aoû - 17:23

PEPEREUUUUUUUUUUUUH !

Bon d'accord c'est moi y t'as inscrit là et pis qui va transcrire ta fichette, mais dépêche toi donc de me SEUMEUSEUH parce que je veux savoir ce que tu as en tête pour ce petit cousin mexicain qui s'initie à l'art Ninja !

"Yo, I'll tell you what I want, what I really really want,
So tell me what you want, what you really really want,
I'll tell you what I want, what I really really want,
So tell me what you want, what you really really want !"



"Et je m'entraîne à loucher des yeux,
Parce que ça fait un regard langoureux ~
De scènes en scènes je chante plus faux,
Mais c'est pour mieux te crier ces mots :

Pépère,
Non ne pleure pas howhowho !
Car pour moi,
Tu es la plus belle,
Tu me donne des ailes !"



"If you wanna be my lover, you gotta get with my friends,
Make it last forever friendship never ends,
If you wanna be my lover, you have got to give,
Taking is too easy, but that's the way it is."

Bon sur ce, dépêche toi de finir cette présentation !!!

_________________
Thomas Carter
Learn from yesterday ○ Live for today ○ Hope for tomorrow ○ (c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Mar 11 Aoû - 20:18

Je suis donc la seule qui n'étais pas au courant que c'étais pépère !!!
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 24/03/2015
▲ Messages : 130
MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Mar 11 Aoû - 21:51

Alors pour les deux psychotiques que sont Licorne et Panda elles ont deviné toute seules enfin Panda presque en fait on s'est grillé. Bref, je plaide coupable c'est pépère qui m'a demandé de l'inscrire sur le forum vu que madame est sans wifi donc j'étais seule au courant, après sa présentation était légèrement grillée. Et comme Panda a manqué de faire un arrêt parce que Tyler était pris et que c'était peut être pas pépère on a fini par être un gentil moustique et une gentille licorne on voulait pas la voir mourir tout de suite du coup on lui a enlever cette pression de ses petites épaules frêles de panda et on lui a tout avoué. Ehm. Ne pas lire à voix haute cette phrase au risque de mourir en apnée.

_________________
Thomas Carter
Learn from yesterday ○ Live for today ○ Hope for tomorrow ○ (c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 11/08/2015
▲ Messages : 7
MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   Jeu 10 Sep - 21:39








Congrats !!





J'ai l'honneur de t'annoncer que ta fiche a SURVÉCU !!!

Le reste du forum s'ouvre désormais à toi!
Tu peux donc le découvrir tranquillement, mais avant tout n'oublies pas ces quelques points:
- Il te faut recenser ton avatar pour qu'il ne te soit pas piqué: WWW
- Tu peux dés à présent aller créer tes fiches de liens et de sujets et aller voir celles des autres survivants ! Il te faudra les recenser ICI. Tu dispose d'un délais d'UNE semaine pour les faire !
- Comme on a tous besoin d'un endroit pour survivre, viens faire ta demande :
- Ici, tu auras la possibilité de faire évoluer ton personnage, pour en savoir plus, c'est juste ici !
- On a tous besoin de stocks et de munitions pour survivre, mais pas que ! Le forum te propose de faire quelques achats pour tenir le coup, tu en sauras plus : Ici !
- Tu as déjà un compte parmi nous et tu as eu l'accord du staff pour en avoir un autre, alors viens vite recenser tes multi-comptes: Ici même !
- N'hésite pas d'ajouter les admins sur Skype pour avoir en contact en cas de problèmes: ICI!

N'hésites surtout pas à aller jeter un coup d'oeil aux fiches des autres membres pour avoir rapidement des liens et peut-être même des RP's!
Si tu rencontres le moindre soucis les admins sont et seront toujours à ta disposition!

A très bientôt sur le forum! Profites bien!

∞ Un petit mot de l'admin:
Ayé t'es validé mon petit Mimi Juajua Quaqua Titi Gogo... Ok j'me tais. Bref, je tiens à applaudir cette fiche que t'as réussi à monter alors qu'on était quand même parti en plein délire pour la faire, c'était magnifique ! Et je veux bien évidemment un lien qui DECHIRE avec toi. Et tout plein de RPs aussi (sisisisisi !)  




MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il en est qui naissent grands... Et d'autres qui conquièrent les grandeurs. - Miguel
» [Event mensuel]CCS
» Grands garçons musclés et bronzés
» Organigramme du conseil des grands maîtres.
» Obama met Haiti dans la "Blacklist" des plus grands cartels de la drogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walking Dead Corporation :: Les Fiches de Présentation-