AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Excuses de rigueur [Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 24/03/2015
▲ Messages : 130
MessageSujet: Excuses de rigueur [Ethan]   Sam 28 Mar - 18:34

Excuses de rigueur
Feat Ethan Marks




Plusieurs mois s'étaient déjà écoulés depuis ce fameux jour où on avait quitté le convoi. Je ne le regrettais pas vraiment, nous n'avions pas la même vision de tout ce bordel qui était arrivé, et même si j'avais été en quelques sorte couper de tout ça par Umbrella, j'étais suffisamment resté de temps avec eux pour me forger ma propre opinion, et fixer mes propres buts, différents des leurs. J'avais juste encore parfois quelques remords d'avoir laisser derrière moi certaines personnes, qui, elles, avaient choisi de rester. Je ne pouvais pas les forcer, comme on n'avait pas pus me forcer de rester. J'ignorais totalement si j'allais les revoir un jour, j’espérais, mais ne me faisait pas trop d'illusions non plus, maintenant que le monde était envahis de morts vivants, il était difficile de faire dans le social. Je ne voulais pas non plus être aussi inhumain que ces choses dévoreuses de chair, mais on était loin du contexte bisounours d'autrefois où l'on faisait tout un drame d'un accident de voiture, maintenant la mort était presque omniprésente et ça chaque jour. Mais j'avais finis par retrouver le convoi, enfin retrouver était un bien grand mot, je l'avais pas vraiment chercher, j'étais plutôt tombé dessus. J'étais parti en excursion ce jour là, la plupart de temps je les faisais seul, tenant à ma tranquillité et puis, ça me permettait de penser à autre chose qu'à la survie du groupe. J'avais retrouvé parmi les membres du convoi, le petit Ethan, ce gosse m'avait fait rire un nombre incalculable de fois, mais quand il m'a revu pour la première fois depuis des mois, il ne me sauta pas dessus comme il l'avait si souvent fait et m'avait plutôt ignorer. J'avais rapidement compris qu'il me faisait payer mon départ, mais le convoi était sa famille, et je ne pouvais pas l'enlever à sa famille. J'avais tenté de l'approcher, de lui expliquer à plusieurs reprises mais il cilla à peine, augmentant un peu plus ma culpabilité, après quelques accolades avec d'autres et quelques discussions, j'étais retourné sur mes pas pour rejoindre mon groupe, avant que je n'inquiètes une fois de plus tout le monde. A mon retour un long débat se lança mais je réussi finalement par convaincre les autres de rester un jour de plus et de joindre les deux campements. Plus on était nombreux, plus on était forts, après tout, ce n'était pas des inconnus et ça ferait du bien à tout le monde quelques retrouvailles. J'avais surveillé Ethan du coin de l’œil toute la soirée sans qu'il ne daigne me montrer le moindre intérêt. Ce n'était que le lendemain que celui accepta de faire un tour en ma compagnie, je soupçonnais avoir été secrètement aider sur ce coup mais ne m'en plaignais pas. Ethan n'avait vraiment pas changé, il était toujours aussi bavard et insouciant, et nous marchâmes longtemps tandis que je l'écoutais parler, il ne se lassait pas de le faire, je remarquais même qu'il tenait encore à cette théorie de martiens qui possédaient les humains. Je repérais une rivière un peu plus loin où j'aurais bien eu envie de me poser. Quand on écoutait parler Ethan, ça pouvait être très énervant pour certains, mais sur moi ça avait plutôt l'effet inverse, ce gosse était mon lien avec la réalité, me rappelant qu'il restait encore un peu d'espoir et d'humanité chez les gens. Je n'avais pas les mains propres, mais j'avais agis en fonction de ce que me disait mon instinct, il arrivait que dans certaines situation, que l'on ait un zombie ou un être humain en face de soit, c'était tué ou être tué. Le soleil tapait mais Ethan avait encore de la salive à revendre puisqu'il continuait à faire sa piplette pendant que je lui répondais par quelques sourires ou rires.

« Dis, tu ne voudrais pas qu'on s'installe là bas avant que tu m'expliques encore une fois comment les martiens on envahis la planète ? »







_________________
Thomas Carter
Learn from yesterday ○ Live for today ○ Hope for tomorrow ○ (c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   Dim 29 Mar - 15:59


Excuses de rigueur


Il avait fini par se dire qu'il ne le reverrait pas, qu'il l'avait abandonné ou que pire encore il lui était arrivé quelque chose de grave, mais pourtant il était revenu. Alors pourquoi faisait-il cette tête? Ethan aurait du bondir de joie, sauter dans les bras de son grand-frère d'adoption et le harceler de question, mais pourtant le jeune garçon l'ignorait complètement. A dire vrai, le petit Marks en voulait beaucoup à Thomas, il avait entretenu avec le jeune homme une relation fraternel et pendant de long mois, les deux survivants avaient été inséparable. Alors certes, Thomas était fidèle à son groupe, car tous avaient vécu de très mauvaises choses et vécu dans la même ville, malgré tout, Ethan ne comprenait pas le désir qu'avait eu le jeune homme de partir avec les siens et d'abandonner leur sauveur. Dans un premier temps, le jeune garçon en avait voulu à Claire et aux autres membres du convoi, se disant que les méthodes de ces nomades étaient peut être trop différentes, mais en réalité Thomas avait fait un choix et jamais il n'était revenu sur sa décision. Avec le temps, Ethan aurait fini par pardonner son ami, toutefois, le voir revenir, rappelait une certaine rancœur à Ethan, qui pourtant était du genre à très vite passer à autre chose.

C'est ainsi que depuis le retour de Thomas, le jeune garçon l'ignorait, l'évitait et ne déniait même pas lui répondre quand il parlait. Le jeune garçon qui habituellement était si bavard et souriant, semblait bien distant, au point que certain s'inquiétait de sa santé. Quand le convoi décidait d'écouter Thomas en restant une journée de plus avec les anciens cobaye d'Umbrella, la langue d'Ethan fini par ce délier et ce fut les conseils d'L-J qui allait le rapprocher de nouveau de son ami. Cet homme avait toujours de bon conseils à donner aux autres et le gamin fini par comprendre qu'il s'en voudrait beaucoup si le convoi repartait avant qu'il ne revoit son grand-frère. Comme pour accompagner cette prise de conscience, dès le lendemain, Thomas proposait une petite balade au gamin et ce dernier acceptait alors, toujours un peu distant. En chemin, le fait qu'Ethan se retrouve de nouveau avec son complice de toujours, éveillait en lui de très bons souvenirs, des fous rires et des moments de réconfort. Peu à peu, le sourire revenait sur le visage du gamin et il fallut moins d'une heure pour que ce dernier se remette à parler et à rigoler. Il évoquait avec Thomas certains moments qu'ils avaient passé ensemble et même si Ethan en voulait toujours à Thomas, il profitait pour le moment de l'instant présent et espérait déjà convaincre son ami de rester avec le convoi. Une fois de plus, Ethan était peut être un peu trop rêveur, mais l'espoir l'avait toujours fait avancer et ce n'était pas en cette belle journée ensoleillée, qu'il changerait d'avis.

- Et tu te rappels quand on a escalader le grillage du grand magasin et que t'es resté coincé par la manche ?! C'était bien quand même, on a trouvé plein de bd là-bas. Et puis faudra que j'te montre comment j'utilise super bien mon lance-pierre! J'suis un vrai pro maintenant et les extraterrestres me font pas peur et puis toi et moi on pourraient tous les déglinguer et puis...

En arrivant près d'une rivière, Ethan fini par s'arrêter de parler et approuvait d'un sourire la proposition de Thomas. En arrivant près de l'eau, le jeune garcon eu un grand sourire malicieux et se postait derrière son ami pour le pousser dans l'eau. Hélas, le garnement ne faisait pas le poids et tandis qu'il s'entêtait à vouloir pousser Thomas dans l'eau, il hurlait de rire et commençait à s'emparer d'un bâton pour taper sur son ami qui lui avait réellement manqué.

- Ça c'est parce que tu m'a abandonné et t'as pas intérêt de recommencer sinon j' vais partir à ta recherche et ca sera ta faute si les martiens me bouffe !

Puis après avoir froncé les sourcils, Ethan se remit à pousser Thomas vers la rivière.

-Hey! Et si on allait se baigner? J'sais pas nager, mais tu pourrais m'apprendre...heuuu..tu sais nager, hein?
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 24/03/2015
▲ Messages : 130
MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   Dim 29 Mar - 21:31

Excuses de rigueur
Feat Ethan Marks




Les souvenirs qu'Ethan faisait remonter en moi me rendaient presque mélancolique, mais me faisait tout autant rire. Il m'avait vraiment manqué, nos bêtises aussi. J'eus un léger pincement au cœur lorsque, dans sa lancée, il commença à mentionner tout ce qu'il avait à me montrer, à faire des projets. Je n'avais réussi à convaincre les autres de ne rester que pour un jour de plus, soit cette journée ci. Je ne voulais pas la gâcher en lui rappelant que je devrais repartir, je ne voulais pas voir sa déception sur son visage. Je n'avais pas vraiment le choix, et même si j'aurais aimé l'emmener avec moi, il serait bien plus malheureux qu'avec le convoi. La vie n'avait pas été tout les jours très simple, nous n'avions pas d'endroit où s'installer, pas encore. J'espérais en trouver un, il fallait qu'on s'installe à un endroit pour nous laisser le temps de reprendre des forces avant de reprendre la route toujours dans la quête de trouver une solution à tout ce massacre. Je ne voulais pas survivre, je voulais vivre, une vie où on n'avait pas à craindre pour celle ci chaque jour, où l'on pouvait penser à construire une famille sans avoir la crainte que celle ci ne soit menacée par des monstres dont on ne pouvait se débarrasser qu'en leur éclatant la cervelle.

J'avais donc préféré me taire à ce sujet, prenant sur moi et lui proposant plutôt de se rapprocher de la rivière que j'avais aperçu, ce qu'il accepta dans un sourire. Une fois près de l'eau, je me moquais gentiment de lui tandis qu'il tentait de me pousser dans l'eau. C'est même en riant que celui ci attrapait un bâton et me frapper avec, je me protégeais de mes bras et grimaçais un court moment, pas parce que celui ci me faisait mal, mais plutôt parce qu'il me prévint que je n'avais pas intérêt à repartir, déclarant qu'il partirait à ma recherche et que je pourrais avoir sa mort sur la conscience s'il se faisait dévorer par ce qu'il appelait encore des martiens. Je n'avais tiqué qu'un instant, et il ne l'avait, du moins je l'espérais, sûrement pas remarqué. Il tentait déjà de me repousser dans l'eau, laissant le bâton à terre, et je riais en prenant appuie sur l'une de mes jambes pour ne pas tomber, il avait grandit mais n'avait pas encore suffisamment de force pour que je ne bascule mais je préférais ne pas prendre de risque, il savait me surprendre. Je lui ébouriffais les cheveux alors qu'il s'était arrêter en me demandant de lui apprendre à nager. On était tout juste au bord de la rivière et l'eau n'avais pas l'air si profonde, même si je ne pensais pas non plus qu'Ethan aurait pied. Je croisais les bras sur ma poitrine en essayant de paraître sérieux, chose très difficile pour moi lorsque j'étais avec Ethan. J'enlevais mon t-shirt que je laissais tomber au sol et me déchaussais.

« Le mieux pour apprendre, c'est de se jeter a l'eau. »

Appliquant mes paroles je sautais dans la rivière dans un plongeon et remontais rapidement à la surface, je savais bien évidemment nager, la pratique du sport à Umbrella étant fortement recommandée, voire obligatoire. J'en avais moi même pratiquer plusieurs et m'en sortais pas si mal, surtout en course, j'étais rapide, c'était d'ailleurs l'un de mes principaux atouts physique, n'ayant pas vraiment une carrure de quaterback. J'invitais Ethan à me rejoindre dans un sourire que je voulais rassurant.

« Allez ramènes toi ! »








_________________
Thomas Carter
Learn from yesterday ○ Live for today ○ Hope for tomorrow ○ (c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   Dim 29 Mar - 23:48


Excuses de rigueur



Comme Ethan pouvait le deviner, Thomas ne lui refusait jamais rien et le fait qu'il semble vouloir se racheter auprès de son petit protégé, signifiait qu'il allait peut être céder sur beaucoup de choses. Un sourire en coin, Ethan regardait Thomas se préparer pour aller dans l'eau, après avoir fait semblant d'hésiter un court moment. Même si le jeune garçon en voulait toujours à son ami pour son abandon, il avait décidé qu'en cette belle journée, il laisserait les reproches de cotés pour le moment et en profiterait plutôt pour se venger un peu de Thomas et surtout de rattraper le temps perdu. La journée était belle, la chaleur plutôt agréable et aucun rôdeur ne semblait à l'horizon, non, même les zombies semblaient s'accorder quelques moments de repos ou bien étaient peu être simplement en train de flairer leur proie, tel des animaux sauvages. Ça ne pouvait être que cela, car les morts vivants étaient bien connus pour ne jamais se reposer et ils avaient même la fâcheuse tendance à rappliquer quand on ne les attendait plus. D'ailleurs, sans que les deux survivants ne soit au courant, à quelques centaines de mètres, les rôdeurs commençaient à se rassembler en reniflant cette délicieuse odeur de chaire fraîche. Ethan et Thomas étaient un peu en retrait du campement et les autres membres du convoi était avec la bande de Thomas, en train de profiter d'un petit moment de repos et sans doute en train de se livrer à quelques trocs. Pendant ce temps, Thomas rentrait dans l'eau qui ne semblait pas très chaude et Ethan le regardait en rigolant.

-Heuu..t'es sur qu'elle est pas méga gelé? Je vais venir, mais j'sais pas nagé moi alors vas pas loin, hein?

L'hésitation d'Ethan ne dura tout de même pas bien longtemps, il avait lui-même proposé cette baignade à Thomas et il n'était pas question qu'il joue les poules mouillées en reculant. Le petit casse-cou était très jeune au moment où l'épidémie avait commencé et par conséquent, il y avait beaucoup de choses qu'il n'avait pas pu apprendre avant cette apocalypse. Fort heureusement, Ethan savait lire et compter et même s'il était plutôt limité en calcule, il avait quelques bases. Toutefois, le jeune garçon n'avait pas eu l'occasion d'apprendre à nager ou d'aller à la plage. Si en cet instant ce n'était pas la fin du monde dehors, la situation aurait eu des allures de vacances. Malgré tout, comparé à certain survivants qui se trouvait seul, ou on ne savait où, Ethan avait plutôt de la chance et même s'il ne mangeait pas à sa faim, il n'avait pas trop à se plaindre. Ainsi, sans aucun stress et sans peur de se faire attaquer par des zombies, Ethan se déchaussait, enlevait sa chemise et trempait un orteil dans l'eau. Effectivement, l'eau n'était pas très chaude, mais cela n'empêchait pas Ethan de prendre de l'élan et de se jeter à l'eau. Le gamin atterrissait alors près de Thomas ou plutôt, sûr lui et tendis qu'il commençait à couler, ils 'accrocher à son épaule. Par chance, l'eau n'était pas très profonde et même si le petit Marks ne touchait pas le fond, il pouvait toujours se servir de Thomas comme d'une bouée. Le gamin regardait son ami et commençait à lui appuyer sur la tête pour essayer de le faire couler, chose qui n'était pas très intelligente à faire, quand on ne savait pas nager.

-Hé! Me lâche pas! J't'ais dis que j' sais pas nager moi! Hé! pourquoi tu vas loin du bord? Comment j'fais si un crocodile ou un requin viens pour nous manger?! T'es fou!

Malgré son appréhension, Ethan était complètement mord de rire et cela faisait longtemps qu'il n'avait pas passé un aussi bon moment. Il lutait pour ne pas couler et se cramponnait à Thomas comme une moule sur un rocher, mais il s'amusait énormément et c'était tout ce qui comptait. En cet instant, le jeune garçon aurait voulu que ce moment ne s'arrête jamais et même s'il faisait son possible pour ne pas penser au moment où Thomas risquerait de partir, il y pensait, même inconsciemment. Ethan sortit un peu de sa rêverie, et essayait d'arroser le visage de son ami, tout en prenant soin de rester accrocher à son bras.

-Tu fais comment pour flotter? Si j'te lâche, moi j'cou...Ho la la! Arrête de me faire rire, sinon j'vais me noyer!
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 24/03/2015
▲ Messages : 130
MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   Lun 30 Mar - 23:33

Excuses de rigueur
Feat Ethan Marks




Il paraissait tout d'abord plutôt hésitant, mais riait quand même, prétendant que l'eau était certainement extrêmement gelée et me rappelant qu'il ne savait pas nagé. Il n'avait pas vraiment tort, le temps avait beau être magnifique avec son ciel dégagé et le soleil qui tapait sur la rivière, l'eau était encore loin d'être bonne. Mais être dans l'eau me faisait un bien fou. Je m'apprêtais à répliquer pour lui rappeler qu'au départ c'était lui qui avait proposé l'idée de se baigner mais me ravisais en le voyant retirer sa chemise et ses chaussures pour finalement tremper un orteil dans l'eau. Je retins un rire moqueur en le voyant faire mais il finit tout de même par sauter à l'eau, m'éclaboussant au passage. J'allais crier victoire quand je le sentis agripper à l'épaule pour ne pas couler. Fier de lui, il tenta même de me couler en appuyant sur la tête, en vain. Je commençais à bouger histoire de le faire paniquer un peu, il finit par se rendre compte que s'il me coulait, il coulerait avec moi. Il hurlait presque, tandis que je m'éloignais un peu plus du bord, m'ordonnant de ne surtout pas le lâcher et imaginant déjà se faire manger par un crocodile ou un requin. Je rigolais de plus belle à ces mots avant de lui répondre.

« Alors crois moi un requin ici c'est juste impossible ! Et puis on survit dans un monde envahis par des martiens et toi t'as peur d'un simple croco ? »

Je prenais plaisir de le provoquer, sentant son appréhension malgré son rire, il ne s’arrêtait pas, luttant pour ne pas s'enfoncer un peu plus dans l'eau, s'accrochant à moi telle un survivant à une bouée de sauvetage. J'aurais voulu que le temps s’arrête pour profiter de ce moment éternellement, on oubliait presque tout se chaos, toutes ces morts, ces monstres... Je dis presque, puisque je gardais tout de même un œil sur les alentours, au cas où un de ces cadavres revenus à la vie pointerait le bout de son nez. Les hurlements et rires d'Ethan pourraient bien les attirer par ici et il valait mieux rester prudent, après tout on était que deux et si toute une horde arrivait je ne ferais certainement pas le malin, me devant de couvrir également Ethan, j'avais tout de même l'avantage de pouvoir me faire mordre sans avoir à craindre une quelconque transformation, même si je préférais éviter, une morsure restait comme n'importe quelle autre blessure un handicap. Il était cependant hors de question de les laisser approcher Ethan. De toute façon on en était pas là, l'endroit paraissait désert. Ethan détourna mon attention en me demander comment je faisais pour flotter, je ne voulais pas l'abrutir avec mes cours de sciences que l'on m'avait donner chez Umbrella pour lui expliquer que s'il me lâchait lui aussi flotterait. Je le repoussais délicatement pour l'éloigner de mes épaules et le maintenais à la surface en le tenant par les bras. Tout en le rassurant.

« Si tu prenais sur toi et que tu me lâchais peut être que tu pourrais essayer d'apprendre à flotter tout seul ? »

Tandis qu'il agitait des bras en riant mais pas trop rassuré non plus, j'atteignais un endroit où j'avais pied pour être plus à l'aise et le rattraper rapidement s'il coulait sous l'eau. Alors qu'il retenta de me regrimper dessus, je plongeais ma tête sous l'eau, comme pour l'en dissuader, après un moment je n'avais presque plus à le tenir qu'il arrivait presque à se débrouiller tout seul. Je souris devant ses exploits.








_________________
Thomas Carter
Learn from yesterday ○ Live for today ○ Hope for tomorrow ○ (c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   Mar 31 Mar - 10:46


Excuses de rigueur


" Comme un poisson dans l'eau " On ne pouvait définitivement pas dire que cette expression s'appliquait au jeune Marks, qui s'accrochait à Thomas comme un naufragé en détresse. Le gamin c'était habitué à la température de l'eau, mais il n'était pas encore à son aise et même s'il bougeait dans tous les sens, il n'était pas près à parcourir le cent mètres. Quand Thomas commençait à s'écarter pour laisser son jeune ami flotter, ce dernier commençait à paniquer et s'avançait alors de Thomas, qui plongeait alors la tête sous l'eau pour esquiver le petit garnement. Le jeune garçon était partagé entre la panique et les fous rires et il avait bien du mal à se concentrer pour garder la tête hors de l'eau. Quelques minutes plutard, les choses semblaient toutefois aller mieux et Ethan commençait à trouver un certain équilibre, on ne pouvait pas considérer qu'il nageait, mais au moins il parvenait à flotter sans trop boire la tasse et il pouvait ainsi s'écarter un peu de Thomas. Tout en se déplaçant au tour de Thomas, tel un chien en détresse, Ethan souriait et était persuadé que son ami ne s'amusait pas autant avec les siens et il en était de même pour lui. Ce moment de détente était tout à fait bienvenu et le jeune garçon ne regrettait qu'une seule chose, qu'il n'est toujours pas retrouvé sa sœur pour partager ce genre de moment avec elle. Malgré tout, le gamin ne désespérait pas de la retrouver et il s'imaginait déja toutes les choses qu'il ferait avec elle pour rattraper le temps perdu.

- Tu crois que ma sœur va bien? C'est dommage qu'elle soit pas là, si on la retrouve, j'suis sûr que tu t’entendrais bien avec elle. Hé! peux être qu'elle a pas trouvé d'amoureux! Tu pourrais être son petit copain, comme ça on s'rait des vrais frères. Maintenant que t'es là, on va pouvoir rester ensemble, hein? Tu vas pas repartir? J'sais même pas pourquoi t'es partie la dernière fois, t'en avais marre de moi?

Tout en discutant avec son frère de cœur, Ethan se tenait à son bras pour se reposer un peu. Tout ce que disait le jeune garçon, il le pensait, il s'imaginait déjà vivre en famille avec Cindy Et Thomas et il refusait de croire que ce dernier repartirait de nouveau. Ethan avait beau paraître toujours heureux, de bonnes humeurs et ne pas se soucier de ce qu'il se passait autour de lui, sa famille, sa vraie famille lui manquait et il ne désespérait pas de les retrouver. Des personnes du convoi avaient déjà dit à Thomas, qu'ils avaient retrouvé la mère d'Ethan, morte, mais le gamin lui n'était pas au courant. En cette période compliquée, l'espoir était sans doute ce qui nous permettait de rester debout, mais cela représentait parfois un danger. Alors qu'Ethan attendait la réponse de son ami, espérant un peu trop naïvement qu'il lui dise qu'il resterait avec le convoi, le gamin tentait de nager un peu seul, tout en restant à proximité d'un Thomas qui semblait bien anxieux. Cette journée permettait aux deux survivants de renouer contact, mais Ethan n'avait pas pu s'empêcher de questionner son ami, il avait besoin de parler avec lui, de lui dire qu'il lui en voulait, qu'il l'aimait et qu'il était comme un frère pour lui, mais les mots ne sortaient pas.

Tendis que Thomas parlait, Ethan commençait à bouder et tentait de nager jusqu'à un rebord et s'y hissait. Le jeune garçon s'était assis sur le rebord de la berge et tout en grelottant, il laissait ses pieds traîner dans l'eau. Cette discussion plombait un peu l'ambiance, mais Ethan avait besoin de parler à Thomas, de crever l'abcès. Il le regardait avec un regard accusateur, mais ce n'était pas de la haine, ni de la colère que l'on voyait à cet instant dans les yeux d'Ethan, non, il était triste et inquiet. Le jeune Marks passaient son temps à s'amuser, à jouer les petits casse-cou et à taquiner les autres, mais au fond de lui, il était comme tous les enfants de son age. Il avait peur, peur d'être abandonné, peur de se faire dévorer par ceux qu'il appelait "les extraterrestres" et peur de perdre ses proches.
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 24/03/2015
▲ Messages : 130
MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   Mer 1 Avr - 1:20

Excuses de rigueur
Feat Ethan Marks




Ethan s'écarta lentement de moi pour finalement nager avec désordre autour de moi, luttant pour ne pas boire la tasse, il apprenait vite. J'oubliais même de surveiller les alentours pour porter toute mon attention sur lui, un sentiment amer m'envahit tandis que je repensais à mon départ dès demain matin. Je ne savais pas quand je le reverrais, je ne savais même pas si j'allais le revoir. Je chassais ces mauvaises pensées avant de ne penser au pire. Ethan s'accrocha à mon bras, certainement fatigué de tout ses efforts pour ne pas couler et garder la tête hors de l'eau. Il commença à me parler de sa sœur, et je souris en l'entendant prétendre que je pouvais être "l'amoureux" de celle ci. Il avait dût oublier Effy au passage, ou peut être bien qu'il savait déjà ce que c'était que la polygamie à son âge ? Cependant mon sourire se figea lorsque la suite vint, me demandant si j'allais repartir et pensant que mon premier départ était par sa faute. Ses grands yeux bleus m'observaient et devait surement remarquer mon anxiété qui s'affichait désormais sur mon visage. Mon sourire s'était tordu en grimace. Comment pourrais je refuser quoi que ce soit à ce gosse ? Je ne pouvais vraiment pas me résoudre à rester parmi les membres du convoi, même si abandonne une deuxième fois Ethan me serait considérablement difficile. Et je savais que je le décevrais encore une fois demain matin en partant, peut-être que finalement avoir tenté une réconciliation n'était pas une bonne chose...
Je ne voulais pas regretter de l'avoir fait, le retrouver m'avait fait le plus grand bien, et j'espérais qu'il en était de même pour lui. Et de toute façon je ne pouvais plus retourner en arrière, il fallait que je lui explique avant qu'il ne se fasse de faux espoirs.

« Ethan... Tu le sais que je reprends la route demain... »

A ces mots celui ci commença à faire la moue tout en s'éloignant de moi pour nager jusqu'au bord où il finit par s'installer, en grelottant, ses pieds trempant encore dans l'eau. Je me hâtais de le rejoindre pour m'expliquer et malgré le froid qui commençais à m'engourdir le corps, je restais dans l'eau pour me retrouver face à lui, le fait qu'il soit assis sur le bords le rendais plus grand que moi, et je fus obligé de lever légèrement la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux. Il avait un regard accusateur mais on pouvait également voir dans ses yeux de l'inquiétude mélangée à de la tristesse. Je sentis mon cœur se serrer dans ma poitrine en le remarquant, ma culpabilité augmentait au fur et à mesure des secondes qui passaient.

« Écoutes, je te promets que lorsque j'aurais trouvé un moyen de nous débarrasser de ces foutus aliens je te retrouverais, et je partirais plus jamais. D'acc' ? »

J'y pensais depuis longtemps mais je n'avais jamais pris le temps de lui dire, craignant trop les "et si...". Si jamais il était trop tard ? Si jamais je n'y arrivais pas ? Mais je me devais au moins d'essayer, je n'avais pas envie d'attendre les bras croisés que quelqu'un daigne chercher une solution. Il fallait seulement qu'Ethan survive durant ce temps, et je savais qu'il était plus en sécurité au convoi qu'avec moi, c'est pour cela que je n'avais jamais poussé personne à me suivre, mes amis l'avaient fait d'eux même. Je n'eus pas le temps d'attendre la réponse d'Ethan puisque je commençais à vraiment avoir froid et je pouvais sentir mes lèvres bleuir. Je grimpais donc sur le bord pour m’asseoir à coté de lui, attrapant mon t-shirt dont je me servis pour m'essuyer le visage et le haut du corps avant de l'enfiler. J'enfilais ensuite mes chaussures, mes pieds étant engourdis par le froid et tournais à nouveau la tête vers Ethan dans l'espoir qu'il ne soit pas fâché que je partes à nouveau.






_________________
Thomas Carter
Learn from yesterday ○ Live for today ○ Hope for tomorrow ○ (c) crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   Mer 1 Avr - 11:33


Excuses de rigueur



Tout en grelottant, Ethan observait Thomas nager jusqu'au rebords où il s'était installé. En cet instant, le jeune garçon n'avait plus envie de sourire, celui qui était comme un frère pour lui, repartirait le lendemain et ce n'était pas les paroles ou le chantage du gamin qui changerait quelques choses. Le convoi était sécurisé et accueillait de plus en plus de monde et même s'il y avait eu quelques pertes, la vie était sans doute plus sûr avec les compagnons de Claire. Alors pourquoi partir? Pourquoi se risquer à une mort alors que l'on pouvait augmenter ses chances de survivre en restant avec des gens près à vous accepter? Non, Ethan ne comprenait pas et il en comprendrait jamais, il voyait la vie à travers ses yeux d'enfants et ne comprenait pas encore certaine subtilité qu'entrevoyaient les adultes. Si Thomas avait l'intention de repartir vers les siens, il devait sans doute avoir une bonne raison de le faire, Ethan le savait au fond de lui, simplement il refusait de l'admettre. Il avait tout essayé pour retenir son ami, allant même jusqu'à lui proposer la main de sa sœur qui était toujours dans la nature, même si Ethan savait très bien que Thomas était en coupe avec Effy, qu'il appréciait beaucoup. Thomas faisait-il tout cela par amour? En pensant à ça, Ethan se dit qu'il devrait peut etre convaincre Effy de revenir avec le convoi. Encore un espoir qui tomberait à l'eau, la jeune femme avait du caractère et elle n'était pas du genre à ce qu'on lui dicte sa vie, même si Umbrella ne s'était gêné pour le faire.

Quand Thomas promettait à Ethan qu'il ne repartirait plus après avoir sauvé le monde, le jeune garçon lui fit un petit sourire, mais ca tristesse augmentait par la même occasion. Pour le jeune jeune garçon, tout ce chaos était causé par des extraterrestres et même si les autres parlaient de zombies, de morts-vivants, peu importe, sauver le monde prendrait beaucoup de temps et le gamin n'était pas du genre patient, loin de là. Quand le petit garnement voulait quelques choses, il voulait l'avoir tout de suite et dans ce nouveau monde, les choses étaient bien différentes. On ne pouvait pas dire qu'Ethan était capricieux et il se plaignait rarement, mais même si son inconscience faisait parfois peur, il se demandait souvent si le monde pouvait être sauvé et s'il ne fallait pas plutôt s'habituer à ce nouveau monde. Malgré tout, quand Thomas promettait quelque chose, il tenait parole, à aucun moment il n'avait fait croire à Ethan qu'il resterait avec le convoi, le petit Marks s'était lui même mis cette idée en tête et il avait bien du mal à la retirer.

-Ça vas êtres très long...

Tandis que Thomas se rhabillait, le gamin l'observait et ne comprenait pas comment il pouvait li en vouloir. Ethan avait passé beaucoup de temps avec Thomas, ils avaient fait quelques conneries, souvent rigolé et son frère de cœur avait été là quand il avait besoin de parler et malgré la distance, il arrivait même à le retrouver. En pensant aux bons moments, le visage d'Ethan s'illuminait un peu et tandis qu'il se rhabillait lui aussi son visage se remit à sourire .Ethan était comme ça, sa tristesse était toujours passagère et il ne lui fallait pas beaucoup de temps pour retrouver le sourire, même si en cet instant, son cœur avait toujours mal. Le gamin s'asseyait alors sur un gros rocher, à coté de Thomas et le fixait dans les yeux, sans haine, sans rancœur, simplement avec beaucoup d'émotion. Ethan avait parfois du mal à dire ce qu'il avait sur le cœur, mais s'il y a une chose qu'il avait toujours su faire, s'était les câlins. A cet instant, il en fit un énorme à Thomas et ne le quittait pas des bras. Thomas était un frère pour le jeune garçon et tout comme il avait besoin de sa famille, Ethan avait besoin d'enlacer son grand-frère de cœur et de lui prouver que même s'il lui en voulait, il ne resterait pas fâcher après lui.

- Je...j'taime beaucoup, on est comme des frères pas vrai? Pendant qu'tu vas combattre les ovnis, tu pourras retrouver ma sœur?

Pendant ce moment d'affection fraternel, non loin de là, les morts vivants, zombies? Martiens? Peu importe, se regroupaient et avançaient peu à peu vers leurs proies, nous rappelant que les moments de tendresses étaient souvent interrompus à cause de cette apocalypse. Mais peux être avaient-il alors beaucoup plus de sincérité et de valeur qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Excuses de rigueur [Ethan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Excuses de rigueur [Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walking Dead Corporation :: Les RPs-